« Après un long périple de deux jours, je suis finalement arrivée à Port-au-Prince, la capitale d’un des pays les plus pauvres au monde, Haiti, et là où je vais vivre cette année.

Tout de suite après l’atterissage à Port-au-Prince, l’aventure a commencé . Au premier abord, le pays me sembla difficile mais il se révèla assez vite riche de surprises et su rapidement me conquérir  par sa beauté. Dès les premiers instants, sur le trajet de l’aéroport à la maison, j’ai été surprise des contrastes que la ville proposait. À coté des bâtiments en ruine se tenaient les tentatives de reconstruction et les signes des efforts successifs auquel le pays doit face suite aux désastres causés par le séisme de 2010 et le passage de l’ouragan Matthew en octobre.

Ma mission en tant que volontaire européenne à Haiti est d’apporter un soutien administratif aux deux projets que GVC mène sur le territoire. Le premier permet de contribuer à une meilleure gestion des ressources environnementales du pays, en coopération avec la République Dominicaine. Le deuxième travaille en collaboration avec la société civile haïtienne sur le processus de développement du pays.

C’est ma première expérience dans ce secteur et mon envie d’apprendre est grande. Mais j’ai pu réaliser pendant la formation qui précède le départ que l’enthousiasme seul ne suffit pas. Dans un contexte comme celui-ci, cela peut être dangereux de travailler sans un juste équilibre entre passion et professionnalisme.

Mes amis et ma famille n’ont pas caché leur surprise et leur inquiétude quand je leur ai annoncé que j’allais passer un an à Haiti. Puis ils ont su m’accompagner les derniers mois avant le départ, en me faisant rire par exemple, même si je restais parfois dubitative sur ce qui m’attendait vraiment.

Déjà après ces quelques semaines, je peux déjà tirer un bilan positif de mon expérience ici à Haiti. Il y a encore énormément de travail mais je suis sûre que ce sera une expérience inouabliable, et j’espère la vivre au maximum, en apprenant de mes collègues et en découvrant de plus en plus le pays, encore un peu inconnu pour moi. »

Mara Loiacono, EU Aid Volunteer in Junior Finance and Administration, Haiti

Pour approfondir les projets que GVC développe à Haiti:

L’union fait la force: soutien à la société civile haïtienne pour le développement local durable. L’objectif du projet est de contribuer au développement de la démocratie participative et d’une société plus juste et plus inclusive, en faisant la promotion de la collaboration active entre la société civile et les autorités locales, renforcant le réseau d’organisations et favorisant une meilleure participation des initiatives politiques concernant le le développement local.

Graines de développement a pour objectif principal l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle à travers la promotion des pratiques locales et résiliantes de développement durable.

www.gvc-italia.org 

Pour plus d’informations, vous pouvez lire le FAQ, et les témoignages de nos EU AID Volunteers sur notre blog ou nous écrire à VOLUNTEERS@GVC-ITALIA.ORG 
Pour vous tenir au courant des opportunités de l’initiative des volontaires de l’aide de l’UE (EUAV), abonnez-vous ici
 

Condividi su

Questo sito e i servizi terzi utilizzati si avvalgono di cookie necessari al funzionamento del sito. Cliccare su OK o proseguire la navigazione per accettarli. Cliccare su "INFO" per visionare l'informativa completa e saperne di più, compreso come cancellarli e/o bloccarli. INFO

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Si vous poursuivez la navigation, nous considérerons que vous acceptez leur utilisation.

Chiudi